Compte rendu du 11/04 – 5ème jour de course

Retour sur la situation météo observée le jeudi 11 avril. Il s’agissait de l’avant-dernier jour de course avant les finales pour le Trophée Mer et le Trophée Terre qui devait faire un trail de 5 km et enchaîner avec 6km de canoë sur le site du lac de Jaunay.

Si le début de journée était couvert, les stratocumulus se sont dissipés comme annoncé pour laisser place à un grand ciel bleu sans nuages dès la fin de matinée. Ce temps est caractéristique des conditions anticycloniques. Pour rappel, on mesurait à 8h locales une pression de 1020 hPa.

Concernant le vent, on peut remarquer que la composante Ouest a surement été surestimée. En effet les prévisions annonçaient un vent de Nord-Est revenant Ouest-Nord-Ouest au cours de la journée, cependant il semble être resté plutôt de secteur Nord, même si l’on n’a pas de mesures directement effectuées en mer. Cela peut s’expliquer par le fait que les modèles ont surestimé le réchauffement diurne sur terre avec des températures prévues de l’ordre de 17°C, alors que les relevés ne font état que de maximales atteignant 15°C, l’écart de température avec la mer était donc moindre que prévu. De ce fait la brise de mer a été surestimée, et donc le vent prévu venait trop de l’Ouest.

Relevés du jour à la station de Château d’Olonne

Les conditions de navigation ont été très agréables avec un vent moyen qui est resté à 3 B et de direction quasi-constante, et une mer qui a été comme prévu plus calme que les jours précédents, avec une houle de 0,5 à 1,25m (peu agitée) et une période longue de 14s.  Les skippers et équipiers n’ont donc pas été trop secoués et ont pu profiter du temps magnifique qui s’offrait à eux.      

Cette journée a certainement été la plus belle de la semaine avec une bonne visibilité une fois que les stratocumulus et parfois les quelques bancs de brume (comme sur l’île d’Yeu) ce sont dissipés. On a également eu les températures les plus élevées de la semaine avec 9°C le matin et 15°C l’après-midi, même si le vent du Nord a fait que le ressenti au cours de la matinée soit plus frais.

Florian Brunetta – Givre Mou